Danièle MUGUET

Peinture. Vit et travaille à Brest
Quartier Moulin vert, 5 rue Trouz an dour - plan  

Peinture et tissu


 Le tissu est un agent banal de mon quotidien et à ce titre, je l’associe généralement à des gestuelles telles que plier, ranger, déplier, laver, étendre, sécher, lisser et recommencer. Le rythme de cette activité, le plus souvent calqué sur celui d’un emploi du temps syncopé, ne me permet pas d’apprécier, autant que je le souhaiterais, la présence du tissu. Pour avoir été créatrice textile dans une usine spécialisée dans l’impression de tissus au kilomètre, j’ai pu remarquer que cette exigence de rapidité s’appliquait aussi à la fabrication des étoffes.
Pour autant, la recherche de sens par rapport au tissu ne m’a jamais quitté.

Présence 4, aquarelle, 2016-2017
 Je ne crée plus de dessins pour l’industrie textile désormais mais depuis longtemps, je collectionne des tissus que je choisis, au fil du temps, pour les histoires qu’ils me racontent. La constitution de cette collection est importante dans ma recherche et participe à l’exploration de cette relation que j’entretiens avec le tissu, objet qui représente pour moi, un lieu de dépôt des émotions. A partir de cette collection, je « mots-d’elle » mes tissus jusqu’à voir apparaître, dans l’intervalle de leurs plis, couleurs et motifs, la cohérence d’un langage. Alors, à ce moment seulement et parce que leurs signes font sens pour moi, je peux en commencer la représentation en peinture.

 Dans « de fil et dart gens », les motifs textiles que je peins en 2012 sur les façades extérieures de la médiathèque de Pontanezen à Brest, sont volontairement éphémères. Peints sur la « peau » du mur avant sa rénovation, ces grands tissus représentent pour moi la trace d’un passage entre l’avant et l’après, une manière de dire la fragilité de l’humain.
Et c’est dans le même état d’esprit que dans « présence », série de peintures débutées en 2016, je peins les pièces textiles extraites de ma collection, en cherchant à mettre en évidence le tissu, non pas comme décor à conserver mais comme sculpture à vivre.

Danièle Muguet,  le 26 février 2018



extraits de « de fil et dart gens »
Peinture acrylique sur carrelage mural - Médiathèque de Pontanezen - Brest - 2012

Présence 2, aquarelle, 2016-2017


Présence 4, estampe, 2016-2017

Présence 5, estampe, 2016-2017

CV


à Lyon,

1986 : BTS Arts Appliqués Design Textile puis création de dessins pour des bureaux de dessins et des industriels lyonnais spécialisés dans la fabrication de soieries haute couture.


De 1986 à 1989 : designer textile pour la Sté Komar : façonnage textile, teinture et impression de tissus destinés à l’habillement grande diffusion prêt à porter.
à Brest,
De 1990 à 2000 : brodeuse pour l’agence Le Monze : publicité par l’objet, conception- réalisation de broderies assistées par ordinateur.

2005, DNSEP option design à l’EESAB (Ecole d’Art de Brest) suite à la présentation d’une recherche portant sur le thème du linge étendu quotidiennement aux fenêtres par les habitants d’une cité HLM.

2006 : Création-résidence à partir d’un collectage dobjets et de paroles d’habitants confrontés, suite à la démolition d’immeubles, à la disparition de leurs repères quotidiens. Exposition « Témoins du Quotidien » au centre socio-culturel du quartier de Pontanezen.
à Paris,
2007 : création- résidence avec la scénographe Nadège Renard à la Cité Internationale des Arts de Paris. Performance mettant en relation des histoires de vêtements ou accessoires de mode appartenant à des personnes rencontrées au hasard de déambulations dans le métro parisien. Exposition « Paris’08 », installation interactive à l’artothèque du musée des Beaux-Arts de Brest.
à Brest à nouveau,
Depuis 2008 : conception et animation d’ateliers d’arts plastiques pour centres sociaux, écoles et associations. 

2012-2013 : peinture murale de motifs textiles éphémères. Exposition-performance « de Fil et d’Art Gens », façades extérieures de la médiathèque Europe avant sa rénovation.

2015 : création-résidence à la galerie « KO Art Contemporain » à Huelgoat, actuelle galerie « Méandres ». Installation tissée « Du Tulle au Tulipier » présentée dans la cour de la galerie lors de l’exposition collective « Face à Face ».

Depuis 2015 : représentations peintes de pièces textiles extraites d’une collection de tissu constituée au fil du temps. « Présence », aquarelles et estampes sur papier, travail sériel de peinture en cours de création.