Maël NOZAHIC

Maël NOZAHIC

Peinture, sculpture, née en 1985 à Saint Brieuc

Vit et travaille à Paris et Fouesnant



Biographie :

Maël Nozahic a fait ses études à l' E.E.S.A.B (site de Quimper) et à la Staatliche Akademie der Bildenden Künste à Karlsruhe. Après l'obtention de son DNSEP en 2009, elle s'installe en Allemagne et expose ses œuvres au sein de plusieurs galeries, à l'institut français de Berlin ou encore à la Villa Merkel/Bahnwärterhaus à Esslingen.


En 2010, la galeriste Eva Hober l'invite à participer à "La belle peinture est derrière nous" à Istanbul, Ankara, Maribor, ainsi qu'au Lieu Unique à Nantes.

En 2012, ses toiles sont remarquées par l'académie Française et elle obtient le prix de peinture "Lesquivin-Garnier".


L'exposition en deux volets "Altars of Madness" lui permis également de montrer son travail au Casino Luxembourg forum d'art contemporain et au Confort Moderne à Poitiers en 2013.

De retour en France, elle réalise plusieurs expositions personnelles et collectives à Paris, à la galerie Maïa Muller et à la galerie Da-end.

La DRAC Bretagne lui accorde en 2014 "L'aide individuelle à la création" pour son projet d’installation sculpturale intitulée "Le fléau" et en 2016, la DRAC Nord Pas-de-Calais/Picardie la sélectionne pour la résidence d'artiste ARTU dans la région lilloise.


Cette année, Maël Nozahic est lauréate du concours "Talents contemporains" de la Fondation François
 Schneider.


"Close", huile sur toile 80 x 60 cm



Maël Nozahic,   Itinéraires graphiques 

    La rencontrer la première fois fut une manière de donner forme à des rêves pour ne plus jamais les refaire. Les parcs d’attraction peuplaient mes songes, les découvrir en peinture les faisaient exister, la bulle éclatait, il restait juste ces images magnifiques, inspirées par celles du Spreepark, lieu mythique à Berlin, terrain de jeu fétiche des amateurs d’urbex, ce courant d’exploration des lieux abandonnés. 

Depuis, Maël Nozahic, qui fonctionne par séries, a glissé vers d’autres univers, mais est restée fidèle à sa manière unique d’assembler des images  fantasmagoriques. Et c’est toujours aussi beau, étrange, singulier. Le carnaval et la nature, les animaux, les sorcières, les faunes, les masques, les chapeaux, les costumes extraordinaires :

« Il y a toujours des liens entre les cultures, malgré les différences géographiques. Ce sont les mêmes mythes, les mêmes célébrations, des choses qui se rejoignent. Il y a tellement de points communs qu’on se demande pourquoi on trouve des différences qui nous séparent ou nous opposent »

Masques africains, chapeaux d’Europe de l’est, rubans, motifs, Maël pioche dans sa banque de données personnelle et compose portraits et scènes :

« C’est du collage mental. Je fais dialoguer l’histoire de l’art, les époques, les cultures. J’ai plein de centres d’intérêts différents : les personnages nus, par exemple, font référence aux classiques de la peinture, comme Le déjeuner sur l’herbe ou La naissance de Venus, et se mélangent avec des figures des cartes de tarot, des animaux, des miniatures, des figures de mages, des rituels païens, Adam et Eve… Tout se rejoint dans une utopie culturelle. On ne sait pas vraiment où on est, ni si c’est le passé ou le futur. C’est intemporel. On est toujours entre rêve et réalité. Souvent les personnages sont comme des apparitions qui viennent perturber la scène »

La nature, depuis les débuts, est là, à la fois protectrice et trahie. Reprenant ses droits dans les parcs abandonnés, apparaissant en motifs dans les séries plus récentes. Des détails à La Jérôme Bosch, en mélanges improbables :

« J’aime brouiller les pistes géographiques. Je vais juxtaposer des plantes qui ne poussent que dans le désert avec des espèces vivant dans la jungle, ou ajouter des plantes médicinales. C’est aussi un écho aux problématiques actuelles : qu’est-ce qu’on veut faire de la nature ? »

Le résultat, à base d’aquarelle et d’encres, est toujours singulier, fascinant, déroutant aussi, entre incongruité et onirisme, et produit toujours la même impression, celle de convoquer à la fois nos imaginaires collectifs et individuels…

Isabelle  NIVET. Oct 2018




Expositions personnelles et en duo


2019        Opê, AMAP, Saint Malo

2018 Itinéraires Graphiques 2018, Artothèque d'Hennebont, (commissariat de Frédéric Malette)

    Bondieuseries, galerie Graphem, Paris (avec Eva Bergera, commissariat d'Henri Guette)

2017 Dromomanie, galerie Net Plus, Cesson-Sévigné

    Maël Nozahic, Synagogue de Saverne, organisée par le CIBR Strasbourg

    Pèlerins et mascarades, BU de l'ESPE, Université d'Artois, Arras

    Connexion, galerie collégiale, Université catholique, Lille

    Les métamorphoses, Learning Center de l'université de Lille 2, Lille

    Acta est Fabula II, La piscine, Dunkerque

2016 Mondfänger, Kunstverein Bitcherland/Artopie, Meisenthal (avec Marie-Pierre Brunel)

    Acta est Fabula, galerie les 3 lacs, Lille

    Attraction II, espace culture, université de Lille 1, Lille

    Attraction, BU de l'UVHL, Valenciennes

    Les pèlerins, galerie du Dôme, Arras

2015 Le fléau, chapelle Saint-Jacques, Clohars-Carnoët

2014 Night merry-go-round, galerie Maïa Muller, Paris

2012 Attraction, galerie du Faouëdic sur l'invitation de la ville de Lorient

    Les gardiens, galerie Maïa Muller, Paris

2011 Morceaux choisis, galerie Maïa Muller, Paris

2010 Maelstrom, Le 9bis, St Etienne Deroubaix/Nozahic, Institut français, Berlin (avec Damien Deroubaix)

2008 Battle of mezzanine, TMP Deluxe showroom, Berlin (avec Amélie Bucher)




Expositions collectives


2020        Openfield 3, Le champ des possibles, Plogonnec,  (Collectif C.A.C.T.U.S-Quimper)

    Humanimalisme, Topographie de l'art, Paris (commissariat de Paul Ardenne)

    SEXY, Huus Hotel, Gstaadt (Suisse)

    Paysages/Présages - volet 2, Le 6B, St Denis (Collectif Körper)

2019        L'âme du lieu, Chateau de Kerouärtz, Lannilis

    Talents contemporains -  7ème édition, Fondation François Schneider, Wattwiller    

    White Rabbit, Galerie E2, Bruxelles

    Nord, Espace Art et liberté, Charenton (commissariat de Laurent Quénéhen)

    Horizons Sancy 2019, Puy-de-Sancy

2018        Là-bas, Galerie E2, Bruxelles (collectif Körper)

    Nos années sauvages, abbatiale de Rouen (commissariat Nos années sauvages)

    Anima/Anima.ux, galerie 100 ECS, Paris (commissariat Nathalie de La Grandville)

    Shellebrity, Galerie Julio Gonzalès, Arcueil (commissariat de Damien Deroubaix)

    Loups, y es-tu? Bestiaire et métamorphose, Château de Maisons, Maisons-Laffitte (commissariat d'Amélie Adamo)

    Salo VI, salon du dessin érotique,Paris (commissariat de Laurent Quénéhen)

    Paysages/Présages, Galerie Le Présidial, Quimperlé (Collectif Körper)

2017     Hier vloekt men niet, Centre de la gravure et de l´image imprimée, La Louvière (Belgique)

    Collisions, galerie Catherine Putman, Paris (commissariat d'Amélie Adamo)

    Playlist, Erratum Gallery, Berlin

    MONSTRARE, La maison de la fontaine, galerie de la ville de Brest (Collectif Körper)

    Gueules cassées, au 223, Brest (Collectif Körper)

    Salo V, la galerie épisodique, Paris (commissariat de Laurent Quénéhen)

    Vaudou, galerie de la voûte, Paris (commissariat de Laurent Quénéhen)

    De l'abstraction à la figuration, galerie Grand'Eterna, Paris

    Art à la pointe 2017, Audierne (commissariat Yvain Bornibus)

2016     Salo IV, salon du dessin érotique, 24 Beaubourg, Paris (commissariat de Laurent Quénéhen)

    Botaniké, atelier d'Abel Pradalié, Paris (commissariat du collectif Atride)

    Derrière Venus, galerie Da-End, Paris (commissariat d'Amélie Adamo)

    Nos années sauvages : Insurrection, 27 rue victor Hugo, Rouen (commissariat Nos années sauvages)

    3 jours en Mai, Métamorphik Galerie, Sainte-Foy-lès-Lyon

    Peau d'âme, galerie Le rayon vert, Nantes (Collectif Körper)

2015 Et bien dansez maintenant, centre d'art contemporain de Pontmain

    NichtNichtNackt, Villa Kolb, Karlsruhe (Collectif Körper)

    Furiosité, galerie Fréderic Lacroix, Paris (commissariat de Julie Crenn)

    Nêtre, galerie Plateforme, Paris (collectif Körper)

    Allez tongue au tiaple, manoir de St-Urchaut, sur invitation de l'atelier d'Estienne, Pont-Scorff (Collectif Körper)

    ça sent le sapin, galerie Maïa Muller, Paris

2014     GIAF, 11 th Gongju International Art Festival, Limlipartmuseum, Gonjgu-Si (Corée)

    6 week ends d'art contemporain à Nancy

    Open your eyes, galerie Maïa Muller, Paris

    Tribu[ne], manoir de St-Urchaut, Pont-Scorff (Collectif Körper)

    Kabinet d’estampe, Le kabinet, Bruxelles

2013     Discovery, Galerie D'ys, Bruxelles

    Bestiaire, Galerie Samantha Sellem, Paris

    Peau d'âme, L’inlassable Galerie, Paris (Collectif Körper)

    Altars of madness 2, Le confort moderne, Poitiers (commissariat de Damien Deroubaix)

                Altars of madness, Casino Luxembourg forum d'art contemporain, Luxembourg (commissariat de Damien Deroubaix)
                Viens, la mort, on va danser, Galerie Maïa Muller, Paris

    Jardin des délices, Le Kabinet, Bruxelles (Collectif Körper)

    27ème Grand prix de peinture de la ville de St Grégoire

2012    La belle peinture est derrière nous, le lieu unique (Nantes) et Maribor Art Gallery (Maribor) commissariat d'Eva Hober
                Cabinet Da-end 2, Galerie Da-end, Paris

2011      Tir groupé, Galerie Maïa Muller, Paris

    Quelle époque!, URDLA (Centre International estampe & livre), Villeurbanne

    25ème Grand prix de Peinture de la Ville de St Grégoire

    Art imprimé, La chaufferie, Strasbourg (commissariat de Damien Deroubaix)

    State of the union, Freies Museum, Berlin (commissariat de Damien Deroubaix)

    Kreativstadt Gruppenausstellung, Grosse Halle Weisensee, Berlin

    Spiel mir das Lied vom Tod, Galerie Nosbaum&Reding, Luxembourg (commissariat de Damien Deroubaix)

    Anthtropomorphism, Galerie G11, Berlin (collectif Körper)

    After, Zerofold, Cologne (commissariat de Damien Deroubaix)

    La belle peinture est derrière nous, CAGDAF MERKZI, Ankara (commissariat d'Eva Hober)

2010 La belle peinture est derrière nous, Sanat Limani, Istanbul (commissariat d'Eva Hober)

    Les dessous de famille, Galerie im Regierungsviertel , Berlin (collectif Körper)

    Provinz, eine Ausstellung im Sommer 2010, Lindau

    Biennale de Mulhouse , parc des expositions, Mulhouse

    Biennale de Saint-Ouen, Château de Saint-Ouen

2009 Family and Friends, Galerie Komet Berlin , Berlin

    Family Jewels 2, Bahnwärterhaus, Esslingen (commissariat de Damien Deroubaix)        

    Mandela must be free, Spor Klübü showroom, Berlin

    Elusive Dreams 2, IMOCA (Irish Museum of Contemporary Art), Dublin (commissariat : Blandine Gwizdala)
    Elusive Dreams, Les hauts du Ru, Montreuil (commissariat de Blandine Gwizdala)



















Aucun commentaire: