Jean Paul THAÉRON

 JEAN PAUL THAERON


Né en 1953.
Vit et travaille à Lanrivoaré (Finistère). 

www.thaeron.net
ddab.org/thaeron
Instagram : jeanpaulthaeron



“ Entre peinture et sculpture, je poursuis dans la voie qui est la mienne. Les deux médiums ont des points communs, ils offrent l'un et l'autre des possibilités d'action semblable avec des modes de fonctionnements variés (plan, volume, couleur, outil).”


REMARQUES Jean-Paul THAÉRON
_________________________

Une histoire déployée jusqu'à sa condensation en Signe. La ligne, la surface, le volume.
Spatialisation des figures écrites de différentes manières. 

Explorer les possibilités plastiques. Les contextes d'apparition des Signes et des Figures. Peinture griffée sur de vieux chiffons maculés. Matière pariétale. Hiéroglyphes sommaires. 

Le répertoire complet de la production donne à voir un ensemble dont les constituants définissent des lignes pratiques et théoriques. Elles restent ouvertes sur des réflexions imaginaires qui trouvent leur origine dans les matériaux du temps. 



Univers de signes, constitution de traits qui forment des figures élémentaires, des traces, des assemblages primitifs difficiles à décoder. 

La nuit est tombée. Devant mon travail le sentiment que j'éprouve est curieux. Tant d'énergie déployée pour quelle conséquence ? La preuve d'une vie consacrée à la recherche artistique ? Une attention portée à la fragilité de l'existence, au cycle des métamorphoses, à la pensée de l'éphémère. 

Le projet doit respecter la logique de son système. Il se développe sur cette base et prend en considération tous les éléments qui le constituent. Cette approche rationnelle permet d'apprécier leur validité et leur potentialité. 

Les matériaux et les procédures de mise en œuvre sont employés pour leurs qualités propres. Ils servent à l'établissement du langage pictural. Celui-ci est indissociable de ses médiums. La mise en scène d'un médium fait « sens ». 



La considération de la psychologie et de la biographie sous-jacentes dans une œuvre picturale conduit à des possibilités d'interprétation et de récit. 

La vie concentrée sur le dessin et la peinture programme le temps. L'espérance de la joie dans la présence de la création illumine sans cesse ce qui est là. 

Les formes que je crée me sont contemporaines, c'est à dire chargées d'une culture présente. 

Le dessin permet de dire l'évolution d'une idée. Il participe à son avènement. Dans le déploiement de la répétition et de la déclinaison. Ombre et lumière impulsant une énergie primordiale. 

Dessin. Représentation. Trace. Indication. Développement des formes. Approche d'une conclusion toujours provisoire. 

Plaisir de commencer une création. Découvrir. Explorer l'inconnu. Ignorer par avance le résultat. Expérimenter jusqu'aux confins de son territoire pour en repousser les limites. Pratique spirituelle.


Reprise d'une sculpture ancienne. Ponçage. Liaison définitive de la tête et du corps. Finition soignée. Remise en couleur. Socle en aluminium légèrement modifié. 

Au fond du vallon de Kerroc'hoc un ruisseau serpente dans la verdure. La lumière a perdu son intensité. Le jour décline. Le lieu est envahi par la végétation. Les rochers sont couverts de mousse. Un petit bassin subsiste. L'eau claire coule sur un lit de gravier. Je me fraye un chemin parmi les hautes herbes, les fougères et les troncs d'arbres tombés lors des tempêtes hivernales. Surpris par ma venue, un pigeon s'envole dans un lourd battement d'ailes. D'une cascade s'échappent des notes claires. Les gouttes d'eau rythment la musique. Des amas de bulles tourbillonnent un instant puis disparaissent dans le débit régulier du courant. L'écoulement du temps est palpable. Rien ne semble définitif. La croissance et l'extension naturelle des forces en présence sont là pour en donner la mesure. 

La sculpture est une activité contraignante et les journées se passent de manière laborieuse. 

Il reste encore plusieurs sculptures qui méritent des retouches et des changements de couleur. 

La campagne, le soir. Un poulain, un chaudron, un ciel féerique. L'introduction à la mythologie celtique. 

La diversité des activités résulte de la nécessité, de l'ordonnance et de la vie qui s'écoule au rythme régulier de la présence à l'atelier. Déplacement, point de vue, constat, opportunité, conjonction de motifs. 

Les volumes sculpturaux deviennent des formes chargées d'une valeur significative. Ils possèdent une force qui leur donne l'efficacité d'un repère. Comme un amer. Un jalon qui balise un parcours de vie. Une possibilité de renaissance. 

Multiplication d'expérimentations picturales. Activités mêlées à la sculpture. Avec apparition de rencontres : bois - aluminium, aluminium - résine. Réunions heureuses. 

J'ai réalisé des dessins en noir et blanc, au marqueur, des dessins de dérive, dans un état halluciné, quand l'automatisme d'écriture favorise l'apparition de formes sculpturales linéaires avec des surfaces pleines ou vides. Des éclairs, des bulles, des brisures les accompagnent et composent le décor. Un ensemble proliférant, joyeux, sonore. 

Changement de format et de support. Toile posée au sol. Jeu des surfaces, opposition, contraste. Rythme horizontal du paysage et rythme vertical des créatures totems. 

Addition de Signes. Succession d'étincelles. 

Entre peinture et sculpture, je poursuis dans la voie qui est la mienne. Les deux médiums ont des points communs, ils offrent l'un et l'autre des possibilités d'action semblable avec des modes de fonctionnements variés (plan, volume, couleur, outil). 

À la fonderie, la sculpture est prête. Éclat patiné du bronze. Vert et bleu aquatiques. Effets fluorescents, métalliques. De la masse du volume semblent sourdre des faisceaux de couleur. Des flux magnétiques dont l'origine reste mystérieuse. Tout à la fois primitive, comme exhumée d'un lointain passé, et d'apparence joyeuse, festive, comme un cadeau recouvert de paillettes, la sculpture possède une singularité qui la spécifie parmi ses compagnes. 

Rester en éveil, attentif aux effets que produisent les métamorphoses, sans préjuger de l'avenir, dans l'acceptation des révolutions. 


Expositions individuelles :

1982 Galerie André, Berlin. 1984
        Galerie Zabriskie, Paris. 

1989 Centre culturel Le Quartz, Brest.
        Centre d'action culturelle, Saint-Brieuc.
1990 Espace l'Orient, Lorient.
1991 Centre d'art les Halles, Douarnenez.
1992 Musée des Jacobins, Morlaix.
1996 Centre culturel de Kéranden, Landerneau.
1998 Château de Kerjean, Saint-Vougay.
1999 L'Atelier, Dunkerque.
2000 Parc Naturel Régional d'Armorique, Menez-Meur.
2001 Ateliers d'Arts, Douarnenez.
2010 Centre culturel l'Arcadie, Ploudalmézeau.
2011 Centre des Arts André Malraux, Douarnenez.
2013 Jean-Paul Thaéron, la métamorphose des formes, Musée de Morlaix.
2014 Peintures, Jean-Paul Thaéron, Espace d'Art contemporain « Le Dessus des Halles », Audierne. 2018         La couleur, la nature et les signes, Les Abords, faculté Victor Segalen, Université de Bretagne                 Occidentale. Brest. 


Expositions collectives :

1976 Salon de la Jeune Peinture, Musée du Luxembourg, Paris.
1979 La peinture interroge l'espace, Daoulas.
        Peinture pour le mauvais temps, Brest.
1980 Salon International d'Art, Musée de Toulon.
        Groupe Finistère, Musée de Morlaix.
1982 Galerie J. et J. Donguy, Paris.
        Farbe und Bewegung, Galerie André, Berlin.
        Le relief mural en France, Galerie Zabriskie, Paris.
        Natur zukunft oder reservat, Musée de Lüneburg.
        Réseau Art, Art Prospect, Paris.
1983 Nécessités, Château de la Roche Jagu, Ploézal.
        Qu'importe si c'est bien, OFAJ, Bonn, Marseille.
        Berliner Block, Internationaler Kunstmarkt, Cologne.
        Cinq artistes en France, Galerie Zabriskie, Paris.
1985 Korrespondenzen, Kunstverein Springhornof, Neuenkirchen.
        Décrire la couleur, Frac Bretagne, Musée de Morlaix.
        Ils sont passés par ici, Chapelle de la Tour d'Auvergne, Quimper.
1989 Centre culturel d'Aghia Paraskevi, Grèce.
        Galerie du Sallé, Quimper.
1990 Courant d'Art, Galerie J. et J. Donguy, Paris.
        Alliages, Centre culturel Le Quartz, Brest.
1992 Human rivers, Sheffield.
        Image, signe, métamorphoses, Musée de l'Abbaye, Landévennec.
        Sculpteurs dans la ville, Saint Jean de Braye.
        Sculpture sculptures, Merdrignac.
1997 Château de Beaumanoir, Quintin.
1998 Ateliers d'Art, Douarnenez.
        Centre culturel Le Quartz, Brest.
1999 A l'ouvert du monde, FRAC Bretagne, Galerie du Faouédic, Lorient.
        Paris Expo, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris
2001 Vern Volume, Verne-sur-Seiche.
2002 Surfaces picturales, Centre d'art Passerelle, Brest.
2004 L'art dans les chapelles, chapelle Saint-Nicodème, Guénin.
2007 Birds of a Feather, Galerie ACDC, Brest.
        Galerie L'Archipel, Dunkerque.
2008 Galerie Defrost, Paris. 

2009 Galerie Le K°, Huelgoat.
        Atelier Archipel, Arles.
2010 Atelier Archipel, Arles.
2014 Peindre#2, Espace culturel Le Volume, Vern-sur-Seiche.
2016 Galerie Jean Fournier, Paris.
        L'art dans les chapelles, Pontivy.
2018 Art contre art, le retour, Atelier Archipel au Cap, Goulien.
2019 Rencontres, musée Emmanuelle de la Villéon, Fougères. 


Commandes publiques :


1989 Quadrille, réalisation de sculptures pour la gare de Brest
        (commande de la Communauté Urbaine de Brest).
1992 Grande jaune, réalisation d'une sculpture, pour la ville de Plouzané
        (commande du Conseil Général du Finistère).
2000 Réalisation de sculptures pour l'espace urbain (commande de la Ville de Lanrivoaré).
2005 Création de mobilier liturgique pour l'église du Juch en Finistère.
2010 Création de vitraux pour l'église paroissiale Sainte-Thumette de Nevez. 

Collections publiques et privées :

                        Musée des Jacobins, Morlaix.
                        FRAC Bretagne.
                        Musée des Beaux-Arts, Dijon.
                        Parc naturel régional d'Armorique.
                        Dehimi industrie, Brest.
                        Artothèque, Brest. 

Aides, prix :

1982 Bourse de séjour en Allemagne, Jeune artiste (OFAJ).
1998 Prix à la création artistique, Conseil Régional de Bretagne. 

Autres activités professionnelles :

1990 à 2017 Professeur à l'Ecole Européenne Supérieure d'Art de Bretagne, site de Brest.
2005 à 2013 Artiste intervenant au Conservatoire des Arts et Métiers Multimédias de Bamako, Mali. 







Aucun commentaire: